Témoignage

Glossaire

 

Épisode dépressif

Période de temps suffisamment longue (plus de quinze jours) pendant laquelle, chaque jour ou presque, et pendant la plus grande partie de la journée, une personne présente un état de souffrance profonde et plusieurs autres symptômes de la dépression.

Quelles sont les possibilités de remboursement ?

>

Les soins pour épisode dépressif sont pris en charge par l’Assurance maladie et les assurances complémentaires, au même titre que toute autre maladie.

Tous les soins, médicaments et psychothérapies – y compris les consultations de psychologues – dispensés dans les établissements du secteur public (CMP, hôpitaux de jour, etc.) sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Les consultations de médecin généraliste ou de psychiatre en cabinet privé sont remboursées selon les conditions définies dans la réforme du parcours de soin.

Dans le cadre du parcours de soin, pour bénéficier du taux optimal de remboursement, il est nécessaire de consulter son médecin traitant avant d’aller consulter un psychiatre (sauf pour les personnes de moins de 26 ans, qui peuvent s’adresser directement à un psychiatre, sans perdre le bénéfice du taux habituel de remboursement des soins).

Les tarifs des consultations de psychiatres sont variables :

• les psychiatres conventionnés en secteur 1 (environ 6 psychiatres sur 10) ont des honoraires fixés. L’Assurance maladie prend en charge 70 % de la consultation. Les 30 % restant (le « ticket modérateur ») sont à la charge de la personne ou de son assurance complémentaire, sauf pour les personnes exonérées du ticket modérateur au titre de l’ALD n° 23 (« Affections psychiatriques de longue durée ») ;

• les psychiatres libéraux conventionnés en secteur 2 déterminent eux-mêmes leurs tarifs. Mais ils s’engagent à le faire avec « tact et mesure » et le patient est toujours remboursé sur la base du tarif de secteur 1 (soit 70 % de la consultation de secteur 1 prise en charge par l’Assurance maladie). Certaines assurances complémentaires, en fonction de la formule choisie, peuvent rembourser les dépassements d’honoraires (en partie ou totalement), au moins pour un certain nombre de consultations chaque année ;

• d’autres psychiatres exercent en dehors de la convention. Ils fixent librement leurs honoraires, et ceux-ci ne sont remboursés par l’Assurance maladie que sur la base d’un montant forfaitaire (actuellement 1,46 euros).

Les consultations de psychologues non médecins en cabinet privé ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie, mais certaines assurances complémentaires, selon la formule choisie, proposent le remboursement, au moins partiel, d’un certain nombre de séances.

Haut de page

Médecin traitant et parcours de soins

Chaque Français de plus de 16 ans doit choisir et déclarer auprès de sa Caisse d’Assurance Maladie son médecin traitant. Tout médecin peut remplir ce rôle (médecin de famille ou autre, généraliste ou spécialiste, conventionné ou non), à condition qu’il vous donne son accord. L’essentiel pour vous est de privilégier le professionnel de santé qui vous connaît le mieux. Le médecin traitant est au cœur du dispositif du parcours de soins coordonnés et personnalisés. C’est lui qui détermine, lors de votre consultation, s’il est nécessaire de vous orienter vers un autre médecin.